Un projet de mobilité internationale peut être motivé par le désir de travailler au-delà des frontières. Trouver un travail à l’étranger n’est pas une mission impossible. Mais comment faire ? Quels sites ou plateformes consulter ?

Recherchez en local

Pour avoir accès à une plus grande diversité d’offres, il est possible de chercher un job une fois arrivé sur place. Cela permet d’être plus facilement disponible en cas d’entretien. Mais aussi d’être mobile pour déposer des candidatures spontanées, prospecter les entreprises directement sur place.

Surfez sur les sites et job-boards

Les sites de recherche d’emploi disposent généralement d’une branche pour les offres internationales. Sur le site de l’Apec, des offres de stages, de VIE, et d’emploi à l’international sont disponibles. Pour faciliter la recherche, les offres à l’international sont décomposées en sous régions. De nombreuses offres à l’international sont également publiées sur le site de Pôle Emploi International. Cet organisme propose un accompagnement avec des “conseillers mobilité internationale” par zones géographiques. Il met ensuite les demandeurs d’emploi en contact avec les entreprises qui cherchent à l’étranger.

Pour trouver un travail à l’étranger, il existe également des job-boards spécialisés dans l’emploi à l’international. Export.org, Emploi-expat.com, Expat.com, France-expat.com, Jobtrotter.com, etc proposent des offres partout dans le monde et selon les destinations.

Consultez les institutions et associations

En plus des sites et job-boards, il est possible de consulter les services de l’Ambassade et du consulat qui proposent des offres en dehors des frontières. De plus, les CCI France International et des associations telles que UFE et Ville Accueil recensent également des offres d’emploi à l’international.

Osez le VIE et le PVT

Le Volontariat International en Entreprise (VIE) est une mission effectuée à l’étranger au sein d’une entreprise française. Pour avoir un travail à l’étranger en VIE, il faut être âgé de 18 à 28 ans. Le candidat peut trouver lui-même sa mission, en démarchant les entreprises ou en consultant les offres sur des sites. L’organisme Business France est en charge des VIE  et les régions peuvent en financer une partie.

Le Programme Vacances Travail (PVT) est un programme qui permet aux personnes de 18 à 35 ans de voyager pendant 1 ou 2 ans, tout en ayant l’opportunité de travailler dans le pays d’accueil.

Misez sur les plateformes

La plateforme de recrutement Next Station est à destination des entreprises recherchant des travailleurs freelance venus de l’étranger. Il suffit de créer son profil et d’attendre d’être mis en relation avec une entreprise. Next Station recherche des talents internationaux via sa plateforme et envoie une sélection aux entreprises ayant posté une offre.

Oohee.co offre des opportunités de mission aux expatriés qui souhaitent mettre leurs compétences au profit des entreprises françaises. Sur le site Oohee, les expatriés remplissent leur profil en indiquant leur localisation et un maximum d’informations concernant leurs compétences. Ainsi, l’équipe prendra directement contact avec eux dès qu’une mission internationale correspondra à leur profil.

vign3

Ainsi, Oohee connecte les entreprises françaises avec les expatriés francophones pour des missions courtes et ponctuelles. Et ce, partout dans le monde !